La Cham

Explorations artistiques aux cotés du GdRA (Christophe Rulhes & Julien Cassier), pièce de théâtre musical

De quoi s’agit-il ?

La Cham est un projet artistique pluridisciplinaire mené par la compagnie le GdRA et soutenu par les Scènes Croisées de Lozère, le Parc national des Cévennes, Le Cratère Scène nationale d’Alès, la Communauté de communes des Cévennes au Mont Lozère, la mairie ainsi que le Foyer rural de Vialas. S’étalant sur plusieurs saisons à partir de l’année 2024, ce projet unique rassemble de nombreuses actrices et acteurs locaux sur le département de la Lozère.

La Cham va au-delà de la simple création artistique. Le GdRA propose un véritable processus de recherche, de création, d’ateliers et d’expérimentations pour explorer les liens qu’entretiennent les femmes et les hommes à leurs paysages. L’équipe pluridisciplinaire s’immerge dans le territoire, va à la rencontre des habitantes et des habitants et recueille leurs récits. À l’aide de carnets, de caméras, d’appareils photo et d’enregistreurs de sons, ils partent enquêter. Ces matériaux et histoires servent de base aux écritures à venir. Le chant, la danse, la vidéo et les traces sonores s’entremêleront habilement pour créer plusieurs expériences artistiques singulières.

À chaque étape de l’enquête, les personnes rencontrées par la compagnie, sont invitées à des moments de partage et d’ouverture du travail engagé par le GdRA afin de favoriser une véritable collaboration et une participation active de toutes les actrices et acteurs impliqués.

Au sein de ce projet, la musicienne Widad Mjama et le chercheur françois huguet (membre de vives voies) apportent leurs collaborations et leurs expertises.

Déroulement

Pour illustrer la démarche du GdRA, celle-ci a imaginé des étapes de construction de cette création dans plusieurs territoires durant l’année 2024 :

L’enquête – Découverte du territoire du 8 au 21 janvier
Cette première période est consacrée à la prospection du territoire des Bondons en collaboration avec le Foyer Rural pour aller à la rencontre des bondoniennes et des bondonniens et recueillir leurs témoignages. Puis, est organisé une invitation à un moment de partage aves les habitantes et les habitants pour ouvrir l’enquête.

L’exploration – Naissance d’une première forme du 12 au 25 février
Dans le cadre de la soirée/nuit qui a lieu le 24 février à Vialas, la compagnie arpente ce territoire, approfondit son travail de collecte et crée une forme immersive en plein cœur du village. Que pense la terre, la nuit ? Soirée d’ouverture au public 24 fév – Vialas.

Les échanges – Construction avec des lycéennes et des lycéens du 4 au 14 mars
En collaboration avec le Lycée Agricole de La Canourgue, le GdRA rencontre des lycéennes et des lycéens pour co-construire un projet, qui lie à la fois la création de la compagnie et les enseignements des élèves.

L’écriture contextuelle – Vivre des expériences collectives du 28 avr au 1er mai
Ce moment est consacré à une itinérance des élèves du Lycée Agricole de La Canourgue sur le territoire des Bondons, en collaboration avec Sylvaine Couderq, enseignante d’éducation socio-culturelle. Cette expérience permet d’explorer les liens entre les arts, la pédagogie et la sensibilité au vivant. Des rencontres, des interventions et des colloques sont organisées autour du travail du GdRA.

Ancienne mine d’uranium des Bondons (Lozère)


Ancienne mine d’argent de Vialas (Lozère)

© Julien Cassier (Le GdRA)

Prosopopées Paysages

Excavations, extractions, érections, dressages, minéraux et monolithes, graviers et gravats ? Qu’en disent les personnes, en occitan, français, derija marocaine ? Quelle sera la musique et la prosodie chantée de ces paroles ? Entre histoires de mines abandonnées et de pierres dressées comme des écrits dans le pays, La Cham sera une pièce de théâtre musical jouée par Widad Mjema, Christophe Rulhes, François Huguet et dansée par le chorégraphe circassien Julien Cassier

Village de Vialas (Lozère)

© Julien Cassier (Le GdRA)

Puech des Bondons (Lozère)

© Scènes Croisées de Lozère

Que pense la terre, la nuit ?

Grandiose. Surréaliste. Dans un paysage lunaire, au milieu des vallons du village des Bondons en Lozère, s’élèvent deux mamelons presque nus. Tout autour, sur une surface de 10 kilomètres carrés, plus de 150 menhirs se dressent et nous contemplent depuis près de 5 000 ans. Non loin de là, mais plus tard dans l’histoire, des mines d’uranium aux Bondons ou d’argent à Vialas ont elles aussi fait trace dans la terre lozérienne.

À la piste de témoignages d’habitantes et d’usagers liés à ces traces, l’équipe du GdRA nous entraîne au fil d’une enquête joyeuse et filmée qui leur permet de faire parler cette terre remplie de mystères, à travers des portraits de paysages et de personnes. Elle donnera naissance, d’ici deux ans, à un spectacle intitulé La Cham.

En attendant, le GdRA ouvre son carnet d’enquête et projette en février 2024 des images sur une maison de Vialas au cœur du village, de nuit, nous réchauffe d’un brasero, d’une soupe et d’un vin cuit et nous laisse entendre des voix issues de la terre, au dehors, non loin de ces traces d’argent, d’uranium ou de pierre, qui font elles aussi des histoires.

→ SAMEDI 24 FÉV 2024 À 19H (GRATUIT) – PLACE DE L’ANCIENNE GENDARMERIE, VIALAS